Le mode de vie a connu une évolution sans précédent depuis un siècle et demi ce qui entraîne de sérieux problèmes pour l’équilibre écologiques. La consommation d’énergies fossiles est une des principales sources de la dégradation de l’environnement. Que ce soit pour une construction neuve ou un bâtiment à rénover, c’est pendant la phase d’étude d’un projet que l’on réalise les plus fortes économies d’énergie.

OBIOSE accompagne et conseille les Maîtres d’ouvrage et les architectes dans leurs choix de conception afin de contribuer à des constructions éco-responsables.

OBIOSE intervient dès les premières phases d’étude pour analyser les besoins spécifiques de chaque projet et proposer des solutions qui concilient approche bioclimatique (matériaux sains, bio-sourcés, énergie grise et analyse du cycle de vie), confort, investissement et coûts d’exploitation.

Les axes de la qualité environnementale

SME : Le système de Management Environnemental définit le cadre de conception pour optimiser l’ouvrage vers la qualité environnementale.

CONFORT : La qualité environnementale vise un meilleur confort basé sur les ressentis humains liés à l’hygrométrie, l’acoustique, le visuel, l’olfactif. Les usagers bénéficient notamment d’un confort thermique amélioré et d’une lumière naturelle abondante mais non gênante.

CHANTIER VERT : Les limitations des nuisances des activités de chantier, des pollutions et des déchets sont les principes clés d’un chantier propre respectueux de l’environnement.

COUT GLOBAL : Une étude en coût global permet d’optimiser la performance économique du projet, associé aux enjeux environnementaux. Les critères d’analyse se basent certes sur des objectifs liés à l’environnement mais aussi sur des principes de gains énergétiques, de qualités sanitaires, de durabilité et de confort.

Environnement - SME - Confort - Chantier vert - Coût global

Notre approche

À partir de la situation géographique, des données climatiques et de simulations bioclimatiques, nous dégageons les lignes directrices de conception, notamment sur :

• L’aide à l’implantation,
• La gestion des apports solaires (protections solaires, taille et orientation des surfaces vitrées),
• Le calcul des potentialités de récupération de chaleur passive.

Les résultats de l’étude bioclimatique du site servent de base de travail pour élaborer, avec l’architecte, l’enveloppe du bâtiment, et aboutir à un système de production thermique optimisé.

OBIOSE pré-dimensionne les systèmes énergétiques retenus et définit les besoins en locaux techniques.
OBIOSE réalise l’étude règlementaire d’approvisionnement en énergie :

• Le calcul des besoins énergétiques déperditions, des besoins et des consommations;
• Une analyse économique en coût global sur 20 ans pour différents types d’énergies;
• La quantification des rejets de CO2.

En fonction du concept énergétique, OBIOSE évalue en relation avec l’architecte les spécificités propre au bâtiment (isolant, protection solaire, vitrage,…). A partir de ces éléments, la modélisation du bâtiment permettra de réaliser plusieurs analyses :

• Étude d’ensoleillement intégrant les protections solaires.
• Optimisation des isolants et protections thermiques.
• Étude de l’impact de la ventilation naturelle et mécanique.
• Étude d’optimisation des besoins de climatisation.
• Étude du confort des usagers d’un bâtiment.
• Estimation du gain énergétique et des économies.

L’empreinte écologique en construction tient compte du cycle de vie complet des matériaux de construction : énergie de production, de transport et élimination en fin de vie.

OBIOSE quantifie l’empreinte écologique du bâtiment lors de la construction et en fonctionnement en intégrant les besoins en énergie et l’impact sur l’environnement.

L’empreinte écologique totale donne une vision globale de l’impact du bâtiment sur l’environnement.

La simulation thermique dynamique

La STD permet de répondre à une demande de conception bioclimatique ou à un projet de rénovation thermique. Elle permet de mettre en lumière les curseurs prépondérants permettant l’optimisation de l’enveloppe du bâtiment et des systèmes énergétiques.

Cet outil d’aide à la décision permet de modéliser les systèmes constructifs et notamment le choix de système d’isolation ou de masque solaire. A partir des résultats, l’étude permet d’ajuster le meilleur rapport entre impact sur la performance thermique, le confort des habitants et les consommations énergétiques.

La Simulation Thermique Dynamique utilise des fichiers météo propre au site étudié et intègre des simulations à pas horaire sur une année en fonction des scénarios d’occupation des locaux.

Étude d'éclairage

Eclairage artificiel et naturel - Modélisation

Outre leurs vertus reconnues en terme de bien-être des occupants, les apports lumineux naturels constituent une énergie renouvelable extrêmement rentable, qui contribue efficacement à limiter les consommations énergétiques/électriques en diminuant les besoins en éclairage artificiel.

Afin de fournir une assistance technique et constructive aux concepteurs, nous optimisons la qualité de l’éclairage naturel, au travers d’une modélisation des locaux sélectionnés.

Dans la continuité de cette démarche, nous évaluons l’autonomie en éclairage naturel, définissons la meilleure stratégie sur les équipements d’éclairage et quantifions l’économie réalisée.

Qualité de l'air

Une mauvaise qualité de l’air intérieur favorise l’émergence de troubles sanitaires (maux de tête, irritations des yeux et des voies respiratoires, manifestations allergiques et asthme), voire des pathologies lourdes à long terme. Des études menées en milieu scolaire ont révélé qu’une bonne qualité de l’air jouait au contraire un rôle positif sur l’apprentissage en classe.

Afin de parvenir au meilleur compromis entre performance énergétique et prévention sanitaire, OBIOSE accompagne ses clients sur l’optimisation des taux de renouvellement d’air en fonction de l’occupation, de la conception des systèmes de ventilation mécanique et naturelle, ainsi que de la programmation des opérations d’entretien et de maintenance.

La qualité de l’air dépend aussi des sources de pollution présentes à l’intérieur du bâtiment (matériaux et produits de finition). Nous réalisons des études comparatives qui s’appuient sur des fiches FDES (Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire) depuis la base de données existante de l’INIES et sur les rapports d’analyses réalisées par les fabricants, dans le cadre du nouvel étiquetage des produits de construction.

Prévention sanitaire - Renouvellement d'air - Qualité de l'air